Eglise Notre Dame de l'Assomption

Eglise Notre Dame de l'Assomption

L'église Notre-Dame de l'Assomption (1858-1948), oeuvre de l'architecte Aristide Tourneux.

La première église, datée de 1455, est fondée par le baron de Gaël.

De cette église de Notre-Dame, qui était « assez bien » vers 1750, il ne reste plus rien.

Le baron de Gaël en était le seigneur supérieur et fondateur ; il y avait toutes les prééminences : « prières nominales, droits d'enfeu, de banc, de lisière et d'armes sculptées en bosse et peintes sur les maîtresses vitres, ainsi que tous autres privilèges » (Déclaration de la baronnie de Gaël en 1679).

Cette église primitive (ancienne chapelle frairienne) est remplacée en 1858 par un nouvel édifice qui est restauré en 1948. La nouvelle église de Muel, bâtie vers le milieu du XIXème siècle un peu plus haut dans le bourg que n'était l'ancienne, est, comme celle-ci, dédiée à la Sainte Vierge fêtée à l'Assomption.

C'est un édifice en plein cintre, dont la façade présente une statue polychromée de Notre-Dame et dont l'intérieur est bien orné d'un maître-autel de style renaissance, sculpté en pierre par M. Valentin, et de petits autels et chaire en bois sculptés également avec goût (Pouillé de Rennes). La chaire date du XIXème siècle. Le vieux bénitier date du XVème siècle ;